L’AUTHENTIQUE EAU DE COLOGNE DE L’EMPEREUR NAPOLEON 1ER A SAINTE-HELENE

 

Quand la Puissance de l’Homme s’endort
Subsiste un Pouvoir
Intime et personnel
La force de son odeur...

L'Empereur Napoléon 1er L'Empereur Napoléon 1er

L’Empereur avait l’habitude d’utiliser abondamment, pour sa toilette, l’Eau dite « de Cologne » découverte lors de ses campagnes d’Italie (1796-1797 et 1800).

 

Cette Eau de Cologne, initialement « Aqua Mirabilis », originaire d’Italie et inspirée de la recette de « l’Eau de la Reine de Hongrie », fut d’abord un médicament grâce surtout à sa haute teneur en alcool (l’Esprit de Vin). Elle était alors vendue par les apothicaires. Un décret de Napoléon 1er, le 18 août 1810, obligea les apothicaires à étiqueter les médicaments et y noter les ingrédients de leurs recettes. Pratique toujours en usage pour les produits pharmaceutiques. En conséquence, les fabricants d’Eau de Cologne débaptisèrent leur produit qui, de médicament devint « Eau de Senteur » dont la vente fut alors confiée aux « Gantiers-Parfumeurs ». Ainsi l’Eau de Cologne devint, définitivement, un produit de parfumerie.

 

 

 

 

 

 

L'Empereur Napoléon 1er

Lors de son exil à Sainte-Hélène, l’Empereur vint à manquer de son Eau de Cologne habituelle et, pour y pallier, son second valet, le Mamelouk ALI, avait pu mettre au point et réaliser localement un produit similaire d’après des documents et produits trouvés sur place. Ceci permis à l’Empereur de pratiquer ses ablutions habituelles et cet usage de ce produit alcoolique parfumé est, sans doute, à l’origine du nom « Eau de Toilette ».

 

La recette manuscrite d’ALI, de cette Eau de Cologne, a été confiée à M. Jean KERLEO le 4 juin 1991, pour l’Osmothèque, par Maître André DAMIEN, Membre de l’Institut, ancien Maire de Versailles qui l’avait acquise lors d’une vente des souvenirs d’ALI à l’Hôtel des Ventes de Versailles en 1970.

 

ALI de son vrai nom Louis-Etienne SAINT-DENIS était né à Versailles le 22 septembre 1788 et avait vécu dans cette ville, rue des Réservoirs, face à l’actuel Théâtre Montansier.

 

L’Eau de Cologne de l’Empereur Napoléon 1er à Sainte-Hélène a été refaite conformément à l’origine par M. Jean KERLEO et conservée fidèlement à l’Osmothèque de Versailles qui en garantit l’authenticité et où on peut la sentir de même que l’Eau de la Reine de Hongrie.

 

 

Napoléon 1er à Sainte-Hélène

Cette Eau fraîche, légère et subtile, composée uniquement avec des essences naturelles de fruits, témoigne du goût raffiné de l’Empereur, quoique les circonstances d’alors aient imposé une fabrication artisanale.

 

Une odeur ... et aussitôt une sensation: Sentir est un réflexe instinctif, une capacité innée, incontrôlable.

 

L’odorat, par le pouvoir d’évocation de la mémoire, nous permet de dépasser le cadre temporel pour réunir le passé et le présent en une même sensation retrouvée. Ainsi, une odeur gravée inconsciemment dans un esprit transcende le temps, sublime l’image pour procurer d’infinies émotions.

 

Marcel PROUST l’a fort bien évoqué avec sa « petite madeleine » dans « À la recherche du temps perdu ».

 

 

Napoléon 1er à Sainte-Hélène

Les « Parfums Historiques – GESTOR sas », implantés à FOURAS - ILE D’AIX dernières terres françaises foulées par l’Empereur, fabriquent et reconstituent fidèlement, avec l’aimable autorisation et sous le précieux contrôle de Me DAMIEN, de M. Jean KERLEO et de l’OSMOTHEQUE, l’Eau de Cologne de l’Empereur à Sainte Hélène d’après la formule originale élaborée par ALI, serviteur de NAPOLÉON 1er.

 

Véritable témoignage, cette Eau constitue un authentique objet de collection et « le seul souvenir olfactif que l’on puisse avoir conservé de l’Empereur ».